Il participe à plusieurs projets d’intelligence collective territoriale au Maroc, et fait partie de la chaire “Émergence collective et développement” (Ecole Centrale de Casablanca). IL a cofondé un Institut des Territoires Résilients à Lens, consacré aux approches éco-symbiotiques et régénératives pour les territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires